Dentisterie générale

Dentisterie générale

Nous offrons à la clinique une gamme complète de services de dentisterie générale. Que ce soit pour des soins préventifs ou vos examens nettoyages, toute l’équipe s’assurera de vous recevoir dans une atmosphère conviviale et personnalisée. Soyez assuré de notre engagement à vous offrir des soins de qualité.

Pour toutes questions concernant votre santé bucco-dentaire, n’hésitez pas à nous rencontrer et à nous faire part de vos préoccupations, notre mission est de vous aider à préserver une dentition confortable et en santé.

Traitement des gencives

La gingivite est une inflammation mineure des gencives. La mauvaise hygiène dentaire en est la cause la plus fréquente, mais la respiration buccale, la grossesse ainsi que certaines maladies systémiques peuvent aussi causer une gingivite. Cliniquement, la gencive sera plus rouge, plus enflée et pourra saigner lors du brossage ou lorsque la soie dentaire sera utilisée. Bien que réversible, il est important de soigner rapidement une gingivite puisqu’elle peut être le signe précurseur d’une parodontite, dans lequel cas le tissu de soutien de la dent sera affecté de façon définitive.

La parodontite est, quant à elle une inflammation majeure des gencives causée par des bactéries spécifiques. Les tissus de soutien de la dent seront alors affectés de façon irréversible. Il y aura une destruction progressive de ces tissus, ce qui peut causer de graves répercussions si la maladie n’est pas traitée. À un stade précoce, la parodontite se soigne relativement bien. Toutefois, à un stade plus avancé, les soins seront plus complexes.

La maladie parodontale est la principale cause de la perte de dents chez l’adulte et peut entrainer d’autres problèmes de santé si elle n’est pas traitée. Elle a une incidence entre autre sur les problèmes cardiaques, les naissances prématurées ainsi que sur le diabète.

La santé de vos gencives a une incidence directe sur votre santé dentaire et sur votre santé générale, nous vous recommandons de consulter régulièrement votre hygiéniste dentaire ainsi que votre dentiste afin de déceler tout signes précoces d’une maladie de vos gencives.

Le traitement de canal

Le traitement endodontique, ou traitement de canal, consiste à retirer de la dent la pulpe infectée, détériorée ou morte, afin d’éviter l’extraction et ainsi préserver la dent.

La pulpe se retrouve à l’intérieur de la dent, dans le canal, et elle contient les nerfs et les vaisseaux essentiels au développement dentaire. Les bactéries peuvent atteindre le canal de la dent par une carie profonde, une fissure ou encore une obturation défectueuse et ainsi irriter la pulpe. Ultimement, les bactéries peuvent voyager via le canal, atteindre la racine de la dent et causer un abcès. Cet abcès aura de graves répercussions sur la santé dentaire s’il n’est pas traité.

On retire donc le nerf de la dent puis le canal est nettoyé à l’aide d’instruments de précision afin de retirer tous les débris. Le canal est finalement scellé à l’aide d’un matériau biocompatible.

Suite au traitement endodontique, la dent doit être restaurée afin de lui redonner sa forme ainsi que sa fonction masticatoire. Si la structure dentaire restante est assez grande et qu’elle n’est pas fragilisée, la dent sera restaurée avec une obturation permanente. S’il s’agit d’une dent très fragilisée ou d’une dent postérieure sur laquelle il s’exerce beaucoup de force, une couronne sera plutôt recommandée. La restauration finale dépendra donc de la solidité de la partie restante de la dent traitée.

Il existe aujourd’hui des techniques pour recourir à un traitement de canal sans douleur. Notre équipe s’assurera de votre confort durant tout le processus.

La chirurgie mineure

Il existe plusieurs situations dans lesquelles l’extraction dentaire est la meilleure solution, ou encore, la seule solution envisageable. Mentionnons d’abord la situation où une carie aurait détruit la structure dentaire et la dent ne pourrait être réparée, même si nous procédions à un traitement de canal au préalable. De plus, il arrive qu’une infection ou une maladie parodontale détruisent le support osseux de la dent, la rendant ainsi mobile. Un orthodontiste peut aussi recommander une extraction en raison d’un encombrement dentaire. Il arrive même que nous suggérions de faire extraire une dent incluse, donc qui n’est pas encore en bouche, afin de réduire le risque d’infection ou afin d’éviter que la croissance de la dent incluse abime les racines des dents adjacentes.

Peu importe la raison pour laquelle nous devons extraire une dent, il existe aujourd’hui des techniques afin de procéder à une extraction réduisant au maximum la douleur ressentie pendant et après la procédure.

Si l’extraction de l’une de vos dents vous préoccupe, sachez qu’il est possible d’avoir recours à la sédation intraveineuse. Nous vous réfèrerons donc vers les spécialistes auxquelles nous accordons toute notre confiance.

Qu’est-ce le bruxisme?

Le bruxisme est la mauvaise habitude de grincer ou de serrer les dents ensemble, notamment durant le sommeil. C’est un mouvement de parafonction inconscient sans but précis. Ce serrement peut causer une usure dentaire prématurée, une sensibilité accrue aux dents et aux gencives, des douleurs à la mâchoire, des maux de tête et d’oreilles ainsi que des tensions musculaires au niveau du visage et du cou. La cause exacte du bruxisme n’est pas très bien connue, mais une malocclusion, une période de stress ou d’hyperactivité pourrait en être la cause. Il existe plusieurs types de traitements non invasifs afin de diminuer les symptômes du bruxisme et ainsi atténuer l’inconfort relié à cette habitude. Entre autre, la relaxation, la physiothérapie orale, la prise de médicaments et…

Lire la suite

Qu’est-ce le bruxisme?

Le bruxisme est la mauvaise habitude de grincer ou de serrer les dents ensemble, notamment durant le sommeil. C’est un mouvement de parafonction inconscient sans but précis. Ce serrement peut causer une usure dentaire prématurée, une sensibilité accrue aux dents et aux gencives, des douleurs à la mâchoire, des maux de tête et d’oreilles ainsi que des tensions musculaires au niveau du visage et du cou. La cause exacte du bruxisme n’est pas très bien connue, mais une malocclusion, une période de stress ou d’hyperactivité pourrait en être la cause. Il existe plusieurs types de traitements non invasifs afin de diminuer les symptômes du bruxisme et ainsi atténuer l’inconfort relié à cette habitude. Entre autre, la relaxation, la physiothérapie orale, la prise de médicaments et le port de la plaque occlusale jouent un rôle dans le traitement des symptômes du bruxisme.

La plaque occlusale

La plaque occlusale est une plaque d’acrylique rigide, conçue à partir d’une empreinte du maxillaire ou de la mandibule. Elle recouvre la surface de mastication des dents et peut donc se porter soit le jour ainsi que la nuit. Elle empêche alors le contact des dents les unes contre les autres et absorbe une partie des forces exercées, tout en relâchant les muscles masticateurs. De plus, la plaque occlusale permet de soulager l’articulation de la mâchoire, d’atténuer les symptômes de la douleur et de limiter la détérioration des dents.

Si vous ressentez certains des symptômes du bruxisme, n’hésitez pas à demander de plus amples informations à vos professionnels de la santé dentaire.

Le protecteur buccal
Le port d’un protecteur buccal est fortement recommandé lors de la pratique de certains sports afin de réduire le risque et la sévérité des commotions cérébrales, des fractures buccales, ainsi que des blessures aux muqueuses de la bouche. La boxe, le hockey, le football, le basketball ainsi que l’haltérophilie sont les sports ayant le plus haut risque de coups et blessures aux maxillaires ainsi qu’à la tête. Il est prouvé que le port du protecteur buccal réduit considérablement le nombre d’accidents graves liés à la pratique d’un sport en atténuant l’impact en cas de chute ou de coup.

Contrairement aux protecteurs buccaux achetés en pharmacie qui ne s’adaptent pas parfaitement à l’arcade dentaire, qui se déforment facilement et qui offrent une protection inadéquate, le protecteur buccal fait

Lire la suite...

Le protecteur buccal

Le port d’un protecteur buccal est fortement recommandé lors de la pratique de certains sports afin de réduire le risque et la sévérité des commotions cérébrales, des fractures buccales, ainsi que des blessures aux muqueuses de la bouche. La boxe, le hockey, le football, le basketball ainsi que l’haltérophilie sont les sports ayant le plus haut risque de coups et blessures aux maxillaires ainsi qu’à la tête. Il est prouvé que le port du protecteur buccal réduit considérablement le nombre d’accidents graves liés à la pratique d’un sport en atténuant l’impact en cas de chute ou de coup.

Contrairement aux protecteurs buccaux achetés en pharmacie qui ne s’adaptent pas parfaitement à l’arcade dentaire, qui se déforment facilement et qui offrent une protection inadéquate, le protecteur buccal fait en clinique est élaboré à partir d’empreintes précises de la bouche du patient. Il offre donc plus de confort et de rétention, n’entrave pas l’élocution ni la respiration, peut s’adapter à un appareil orthodontique et est celui recommandé par les professionnels de la santé.